Expertise comptable - Audit & conseil

Nous contacter Nous contacter Espace client

–  Le jeune a moins de 26 ans au jour de l’embauche

–  Pour toutes les entreprises, quel que soit leur effectif

–  Non cumulable avec une autre aide

–  Salaire inférieur ou égal à 2 SMIC horaire – critère à la date de conclusion du contrat

–  Embauche entre le 1er Août 2020 et le 31 Janvier 2021

–  CDI ou CDD d’au moins 3 mois

–  Pas de licenciement économique sur le poste concerné après le 1er Janvier 2020

–  Ne pas être dans les effectifs au 1er Août ou après le 1er Août en vertu d’un contrat n’entrant pas dans le champ d’application (exemple : CDD datant d’avant le 1er Août prolongé ou transformation en CDI /   CDI datant d’avant le 1er Août / embauche d’un CDD de moins de 3 mois après le 1er Août prolongé ou transformation en CDI)

–  Être à jour de ses obligations sociales et fiscales (ou plan apurement négocié)

–  1 000 euros par trimestre dans la limite d’un an, versement à terme échu

–  Proratisation en fonction du temps de travail effectif (absences non rémunérées, activité partielle) et de la durée effective du contrat de travail

–  Pas de versement si rupture du contrat au cours des 3 premiers mois

–  L’aide est maintenue si le CDD est prolongé d’au moins 3 mois ou s’il est transformé en CDI même si le salarié a dépassé les 26 ans.

L’aide serait accordée en cas d’embauche d’un salarié bénéficiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, sans limite d’âge.

Au 10/09/20, cette annonce du gouvernement est toujours en attente d’un décret.